Lire et écrire pour être libre 

 

Le concours « Lire et écrire pour être libre » est parrainé par le Comité Français des Clubs Service Internationaux (CFCSI) en partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) dans l’espritde la Semaine de lutte contre l’illettrisme.

Le Comité Français des Clubs Service Internationaux
en partenariat avec
l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme
présente le concours « Lire et écrire pour être libre »
Edition 2022

Objet du concours

Le Comité Français des Clubs Service Internationaux en partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme présente le concours « Ecrire et lire pour être libre »/Edition 2022

Le concours« Ecrire et lire pour être libre » est parrainé par le Comité Français des Clubs Service Internationaux (CFCSI) en partenariat avec l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) dans l’esprit de la Semaine de lutte contre l’illettrisme, prévue en septembre 2022.

Objet du concours.

Destiné à promouvoir l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et aux compétences nécessaires à la vie sociale quotidienne, le concours « Ecrire et lire pour être libre » encourage et valorise toute initiative qui favorise l’acquisition ou la ré acquisition des savoirs de base par des personnes accompagnées dans le cadre d’associations et de structures de formation engagées dans la lutte contre l’illettrisme.

Les candidats doivent être présentés par un interclubs ou un club apparenté aux Clubs Service Internationaux constitutifs du Comité. Dans le cadre de ce concours l’interclubs ou le club local aura à authentifier et à parrainer la démarche visée au paragraphe ci-dessus et à s’impliquer dans son heureux aboutissement.

Lauréats

Lauréats.

Le concours récompense, à travers l’interclubs ou le club parrain, des personnes ayant produit un texte qui témoigne de leur volonté de s’approprier les savoirs de base. Pour sa rédaction les concurrents sont invités, pour le concours 2022, à s’emparer de l’une des citations de La Fontaine proposées par le CFCSI

          Citation 1 : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point »  ou

          Citation 2 : « On a souvent besoin d’un plus petit que soi »

 Le texte étant de deux pages dactylographiées au maximum (de l’ordre de 5000 signes espaces compris)

La forme et la nature des écrits à produire sont libres (poème, article de presse, carnet de voyage, récit de vie, conte, prose…).

Les textes soumis au concours d’écriture doivent être rédigés dans le cadre de formations, d’ateliers d’écriture ou de rencontres proposées par la structure d’accompagnement. En vue de la sélection finale, la dite structure devra s’assurer de la capacité des auteurs des textes d’en faire une lecture audible et compréhensible.

Au niveau national, parmi les écrits réceptionnés, ceux qui auront été sélectionnés par le jury constitué par le Comité, en raison de leur qualité d’écriture, de leur intérêt en tant que témoignage et de leur respect de ce Règlement, seront lus en la présence de ce jury par leurs auteurs à une date fixée à l’avance. Cette lecture pourra avoir lieu en visioconférence afin d’en faciliter sa réalisation compte tenu de la situation en 2022.

Ainsi les interclubs locaux n’auront pas à assurer le financement des déplacements des candidats sélectionnés jusqu’à Paris, ville où siège le jury national.

Jury et déroulement du concours

Déroulement du concours et Jury.

L’organisation du concours est assurée localement par des interclubs locaux ou par un club, éventuellement en liaison avec les missions régionales de l’ANLCI.

 Les interclubs ou clubs participent à sa promotion. Ils ont la responsabilité de procéder à la sélection locale. Les dossiers et les textes transmis au jury national, le sont par et sous la seule responsabilité des interclubs locaux ou des clubs conformément à l’objet du concours, selon les modalités définies par ce règlement et dans le respect du calendrier ci-dessous.

Les textes transmis au jury national doivent être accompagnés d’une note fournie par la structure d’accompagnement expliquant le contexte de leur rédaction et la nature de son aide. Si plusieurs textes émanent d’une même structure, une seule note globale suffit.

 Le jury national est constitué sous la seule responsabilité du CFCSI en partenariat avec l’ANLCI. Il est souverain dans ses décisions quant à l’attribution des Trophées du concours « Ecrire et lire pour être libre ».

Deux lauréats seront récompensés par un Trophée, selon décision du jury national.

Calendrier

Calendrier :

15 Février 2022 : lancement du concours « Ecrire et lire  pour être libre » par les membres du CFCSI : diffusion du Règlement auprès des interclubs et des clubs.

 Mars  2022- Mai  2022: organisation du concours par les interclubs locaux ou par les clubs et promotion, en relation autant que possible avec les délégations régionales de l’ANLCI et les organismes locaux de lutte contre l’illettrisme ; production des textes par les candidats.

1er Juin 2022 : date limite de réception des textes et des dossiers sélectionnés par les interclubs ou clubs locaux, à l’adresse suivante :

A l’attention de Madame Laurence Houzé
CFCSI, Concours « Ecrire pour être libre »
Maison des Lions de France
295 rue St Jacques 75005 Paris.

Fin juin 2022 : réunion du jury national sous la responsabilité du CFCSI concernant les écrits et organisation de la partie orale en déterminant une date pour les candidats retenus en vue d’une lecture de leur texte devant  le jury national en visioconférence.

La remise des Trophées se fera ultérieurement lors d’une manifestation publique du CFCSI à laquelle l’ANLCI est invitée à s’associer.

Les interclubs locaux et les clubs peuvent prendre toute initiative pour célébrer et récompenser leur lauréat, avec invitation adressée à la mission régionale de l’ANLCI.

Signé par les Délégués au Comité Français des Clubs Service Internationaux.